En Belgique, un site de rencontre invite les étudiantes à sortir avec un Sugar Daddy pour arrondir leur fins de mois.

« Hey les étudiantes ! Améliorez votre style de vie : sortez avec un sugar daddy ». Un slogan que l’on doit à RichtMeetBeautiful, un site de rencontres entre des hommes riches : les « sugar daddies » et des étudiantes fauchées  : les « sugar babies ». Depuis quelques jours, les Bruxellois voient circuler, notamment à proximité des campus universitaires cette campagne publicitaire des plus sexistes, incitant les jeunes femmes à arrondir leurs fins… en devenant escorte.

Une incitation à la prostitution ?

Publicité
Pour l’entreprise norvégienne, il ne s’agirait que d’un échange de bons procédés : des jeunes femmes en quête d’une vie de luxe et des hommes en manque d’affection et de compagnie. Ce mythe de la Cendrillon moderne, le site compte bien le rentabiliser avec : « Dix affiches publicitaires mobiles exposant notre campagne» qui «cibleront les universités de Bruxelles, pour se déployer dans les prochaines semaines vers d’autres villes alentours ». « Nous estimons enregistrer 300 000 inscriptions de membres belges d’ici la fin de l’année 2018 », annonce le communiqué de presse de RichtMeetBeautiful.

Quand un panneau odieux est présent à L'ULB qui promeut la prostitution étudiante. Le tout saupoudré de sexisme level 1000. pic.twitter.com/Kal3DsSwsU

Publicité

— Nikita Alohanews (@ImamNikita) 25 septembre 2017

 « Fifty Shade of Grey » VS la prostitution étudiante

Face aux nombreuses accusations d’incitation à la...

Lire la suite sur Public

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité