Une étudiante a ouvert un compte Instagram pour dénoncer le harcèlement que subissent les femmes dans la rue.

« Pssst, heyyy, tu me donnes ton numéro ? » ou encore « Hmmm on s’embrasse ». Pour pointer du doigt le harcèlement que les femmes vivent au quotidien, Noah Jansma a décidé d’ouvrir un compte Instagram aux harceleurs de rue. « Les femmes ne savent souvent pas répondre à un commentaire sexiste. Poursuivre sa route semble être la seule solution, mais cela n'a aucune conséquence pour les harceleurs. Je voulais faire quelque chose qui me donne du pouvoir sur eux », raconte l’étudiante de 20 ans qui vit à Amsterdam.

Un mois et 24 photos

Publicité
Sur la page instagram, « Dear Cat Callers  », traduisez« chers siffleurs », la jeune femme souhaite « faire prendre conscience de l’objectivation des femmes au quotidien. Puisque beaucoup ignorent à quelle fréquence cela nous arrive, je vais montrer mes harceleurs pendant un mois. » Noah n’hésite pas à se prendre en photo avec eux. Ces derniers, contents de poser, ne semblent pas comprendre la gravité de leur acte.
 

#dearcatcallers "Babyyyyyyyy! THANKYOU" *blowkiss* (slide ➡️)

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le 20 Sept. 2017 à 12h11 PDT

 

 
Publicité

Classic 2.0 "psssst, whoooooop, Can he have your number?" #dearcatcallers

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le 12 Sept. 2017 à 10h11 PDT

 

#dearcatcallers ... after following me for straight 10 minutes "sexy girl Where you goin'?? Can I come with you ?" ...

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le 29 Août 2017 à 6h33 PDT

L’étudiante invite toutes les femmes à faire de même, car « mon mois de post s’est achevé,...

Lire la suite sur Public

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité