De 1999 à 2000, Jamel Debbouze fait appel à une certaine Nadia pour devenir son assistante financière. Mais au bout de quelques mois, l'humoriste est alerté par sa banque après que la jeune femme a mené des opérations bancaires anormales sur son compte.

Jamel Debbouze arnaqué par son assistante. L'humoriste a été contraint de saisir la justice pour un détournement dont la somme s'élève à 466.672 euros, relate BFM Business. Les faits remontent à1999. C'est à l'occasion d'un spectacle que Jamel Debbouze rencontre Nadia, jeune femme de 26 ans d'origine marocaine comme lui. Autodidacte, caissière puis manager de fast food McDonald's, elle prétend avoir travaillé pour le fisc, et propose à l'humoriste de se pencher sur les comptes de sa société de production basée à Paris, Kissman Productions. Nadia affirme alors que Jacques Massadian, agent et associé de James Debbouze, lui a "pris de l'argent". "C'était faux, mais cela m'a amené à me séparer de lui", a indiqué la star à la justice.

Publicité
Alors Jamel recrute Nadia au poste d'assistante financière au sein de Kissman et lui confie de plus en plus de responsabilités. En décembre 1999, il lui demande d'ouvrir un nouveau compte bancaire au CIC et d'y déposer 134.071 euros. Elle s'exécute. Sur tous les documents fournis à la banque sans la présence de Jamel Debbouze, elle imite la signature du comédien, s'octroie au passage une (fausse) procuration sur le compte et fournit comme papiers d'identité un passeport périmé du mari de Mélissa Theuriau.
Publicité

Elle détourne 466.672 euros

Durant les mois qui suivent, Nadia réalise 14 virements depuis ce compte... au profit de sa famille. De plus, elle retire de grosses sommes d'argent sur le compte de la société Kissman...

Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :