"Je ne le connais pas, je ne sais même pas qui il est, je ne sais même pas ce qu'il fait, mais là ça va un peu loin donc j'ai déposé plainte contre lui !" a déclaré Rachida Dati mardi, dans la matinale de NRJ pour justifier la plainte en diffamation qu'elle a portée à l'encontre de Benjamin Biolay.

De rumeurs en accusations, l'affaire Rachida Dati-Benjamin Biolay-Carla Bruni-Sarkozy bat toujours son plein. Et il semblerait bien qu'elle puisse finir devant les tribunaux, car Rachida Dati a annoncé jeudi dernier son intention de porter plainte pour diffamation contre Benjamin Biolay.  

Le chanteur a en effet accusé l'ex-garde des Sceaux d'être à l'origine de la rumeur selon laquelle il aurait eu une liaison avec la première dame, dans une interview accordée au Nouvel Observateur le 2 décembre. Cette rumeur s'était répandue dans la presse en avril dernier, et avait alors donné lieu à un démenti officiel de la principale intéressée, Carla Bruni-Sarkozy, qui avait assuré sur Europe 1 que "l'accusation qui dirait que Rachida Dati, qui reste notre amie, a propagé ces rumeurs est elle-même une rumeur".  

Publicité

S'estimant "sali" par le racontar, Benjamin Biolay a royalement fait fi de la mise en garde qu'avait lancée Mme Dati "d'agir en diffamation contre ceux qui reprendraient cette allégation dénuée de tout fondement" , et n'a pas hésité à remettre le feu aux poudres en jugeant que "tout le monde savait d'où venaient ces rumeurs : de l'ancienne garde des Sceaux, Rachida Dati".   

Publicité
La maire du VIIe arrondissement de Paris "a pris connaissance avec effarement et une totale incompréhension des propos tenus par Benjamin Biolay" a expliqué son avocat, Me Metzner. Selon lui, l'accusation est "aussi fantaisiste qu'invraisemblable" et justifie la plainte portée contre lui.

© Simon Kirby/Wikimedia Commons

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité