Renaud avait suscité de vives inquiétudes chez ses fans en novembre. Au cours d'une interview accordée au magazine Serge, il se disait déprimé et se sentait "mourir à petit feu". Il revient sur ses propos dans un entretien avec TV magazine, qui ne se veut pas plus rassurant.

"J'ai beau vivre amoureux en couple, en famille, la vie quotidienne ne m'inspire pas beaucoup depuis que j'ai quitté Paris", avait déclaré l'interprète de Mistral Gagnant en novembre. Il explique aujourd'hui:  "Si j'ai pu dire que je m'emmerde à Meudon, ce n'est pas la faute de Romane, ni celle de la ville, ni de la maison ou même de ma rue, qu'on a prétendue être sinistre, mais tout simplement de la mienne ! [...] Parce que j'ai des problèmes profonds et un douloureux manque d'inspiration."

Renaud tient à faire savoir que tout va bien entre lui et sa femme de 19 ans sa cadette, qui lui a donné un fils il y a quatre ans et demi. "Malone est très proche de sa maman, mais assez éloigné de moi, à mon grand désespoir. [...] Je ne suis pas un bon père", regrette Renaud.

Publicité

Le chanteur se tient pour seul responsable de son état. "C'est mon problème si je n'ai pas d'idées. Je suis lessivé, je m'étiole. Ce putain d'ennui m'empêche d'écrire. [...] En plus, à chaque fois que j'entends parler de moi dans la presse, c'est en mal."

Le chanteur semble rattrapé par ses vieux démons. "J'ai bu toute ma vie, comme la plupart des stars... Je bois parce que je ne suis pas bien dans ma peau, dans ma couenne. J'ai des psychoses, des angoisses, un mal de vivre, une nostalgie de mon enfance. Et cela empire avec tous mes amis qui meurent autour de moi [...] Cela me déprime, je suis tout seul dans mon bistrot. Alors plutôt que de ruminer mes pensées, eh bien je bois un petit verre et ça va un peu mieux."

Publicité
Renaud explique également souffrir de crises d'angoisse. « J’ai constamment le sentiment d’être persécuté, suivi, écouté, espionné sur mon mail comme sur mon portable par des gens qui me veulent du mal. J’ai des paranoïas bien précises… J’ai peur de mourir aussi, je ne sais pas d’où ça vient, c’est une maladie.»

 

© Marie Astier/Flickr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité