C’est la descente aux enfers d’un artiste qui revient pourtant de loin. Renaud va mal. De plus en plus mal, peut-être.

Il y a quelques mois, il confiait déjà son mal-être au magazine Serge et disait "mourir à petit feu". Puis, c’est dans les colonnes de TV Magazine qu’il revenait sur ses problèmes et son manque d’inspiration. La semaine dernière, l’émission Prise directe, diffusée sur France 2, consacrait un reportage au chanteur et sa femme, Romane Serda. Et c’est un Renaud méconnaissable qui est apparu à l’écran.

Le chanteur paraît en effet fragilisé par de vieux démons qui l’ont manifestement rattrapé. Il confie ne plus avoir goût à la musique, ni même avoir trouvé la force de composer. "J'arrive plus à écrire, j'ai plus aucune inspiration, plus d'idée de chansons. Je suis de nouveau dans la période dans laquelle j'étais il y a dix ans", a-t-il déclaré. Une situation qui le mine et le fait profondément souffrir. "On est mal partout, on est mal tout le temps", a-t-il ajouté, et parle d’une "forme de dépression, de paranoïa, d'hypocondrie qui revient par cycle".

Publicité
Publicité
Même sa femme, qui travaille aujourd’hui seule sur son nouvel album, dit se sentir impuissante face au désarroi du chanteur. "Je me dis parfois que j'ai deux enfants à la maison", avoue-t-elle avant d’ajouter, entre sympathie et rancœur : "Je pense qu'il faut qu'il soit aidé par quelqu'un. Je ne sais plus quoi faire. Je lui en veux un petit peu de boire comme ça, de se détruire".

On souhaite en tout cas à Renaud de trouver le réconfort dont il a besoin pour renouer avec la joie de vivre, et revenir sur le devant de la scène, là où son public l’attend.

© Mousse-Camus/Abaca Press 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité