Troisième acte de la joute entre Charlie Hebdo et Mediapart. Adrien Borne a partagé ce 14 novembre sur les réseaux sociaux l'édito de Riss dans la prochaine édition de Charlie Hebdo. Et ce dernier charge lourdement Edwy Plenel.

Depuis plusieurs jours Charlie Hebdo et Mediapart s'écharpent à coup de unes, d'édito, et autres interviews par médias interposés. Le prochain édito de l'hebdomadaire satirique, rédigé par le rédacteur en chef du journal, Riss, et partagé par le journaliste de LCI Adrien Borne sur Twitter ce 14 novembre, s'inscrit dans cette tendance : il charge lourdement le directeur de la publication de Mediapart, Edwy Plenel.

Publicité
Dans cet éditorial, à paraître dans le numéro daté du mercredi 15 novembre et titré "Jamais", Riss réagit à la phrase suivante, prononcée par Edwy Plenel à l'occasion d'une interview sur franceinfo : "La Une de Charlie Hebdo fait partie d'une campagne générale de guerre aux musulmans". Le rédacteur en chef de l'hebdomadaire lui répond : "Cette phrase, nous ne la pardonnerons jamais. Car en la prononçant, Plenel condamne à mort une deuxième fois Charlie Hebdo. Cette phrase n'est plus une opinion, c'est un appel au meurtre. (...) Cette phrase, qui désigne Charlie Hebdo comme un agresseur supposé des musulmans, adoube ceux qui voudront, demain, finir le boulot des frères Kouachi. Cette phrase, qui parle de notre journal satirique comme d'une arme de guerre acquitte déjà ceux qui nous tueront demain."
Publicité

L’édito de #Riss dans #CharlieHebdo. Glaçant message à @edwyplenel. pic.twitter.com/R9dvxUepav

— Adrien Borne (@adrienborne) November 14, 2017

Retour en arrière : la joute écrite et verbale entre Riss / Charlie Hebdo et Edwy...

Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :