Invitée de Yann Barthès sur TMC, Sandrine Rousseau a tenu à rappeler qu'elle n'était aucunement en froid avec Christine Angot, et reproche en même temps à Laurent Ruquier son silence durant leurs échauffourées.

Non, Christine Angot et Sandrine Rousseau ne sont pas « ennemies » ! Invitée de Quotidien sur TMC pour réagir à son clash avec la polémiste d'On n'est pas couché survenu sur le plateau de Laurent Ruquier ce samedi 30 septembre, l'élue qui accuse Denis Baupin de violences sexuelles a tenu à s'expliquer une bonne fois pour toutes.

Sandrine Rousseau ne reproche aucunement à Christine Angot ses poussées de colère et son départ du plateau de Laurent Ruquier, auquel elle reproche son comportement silencieux durant le débat : « Les hommes du plateau sont absents. On a l'impression qu'ils ne saisissent pas ce qui est en train de se passer, en tout cas pas suffisamment tôt ». Yann Barthès a tenu à prendre la défense de son confrère, en rappelant que le positionnement de l'animateur dans ce débat était compliqué.

Publicité

Amies ennemies

Publicité
Christine Angot et Sandrine Rousseau, très en froid pendant le débat, ne sont finalement pas ennemies pour autant. L'élue politique a affirmé qu'elle avait revu la polémiste après le tournage, et qu'elles s'étaient quittées très cordialement : « Christine Angot est venue dans ma loge, on s'est parlées. On s'est même embrassées, on s'est fait une bise. On s'est dit que c'était très difficile de parler de ça et qu'il fallait que l'on arrive à trouver un moyen d'en parler qui soit un moyen suffisamment apaisé pour qu'aussi tout le monde puisse entendre » a-t-elle affirmé.
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité