Dans Le Petit Journal, lundi soir sur Canal+, Ségolène Royal appelait au boycott de la pâte à tartiner Nutella. Le ministre italien de l'environnement lui a répondu sur les réseaux sociaux.

Ségolène Royal est en guerre contre le Nutella. Lundi soir, alors qu'elle était l'invitée de Yann Barthes dans Le Petit Journal de Canal+, la Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie appelait les Français au boycott de la célèbre pâte à tartiner, notamment à cause de l'utilisation de la très controversée huile de palme dans sa recette : "Il faut replanter massivement des arbres, parce qu'il y a eu une déforestation massive qui entraîne aussi du réchauffement climatique. Il faut arrêter de manger du Nutella par exemple parce que c'est de l'huile de palme".

Si Ferrero, propriétaire de la marque, a balayé d'une main ces critiques en déclarant avoir "pris de nombreux engagements notamment concernant son approvisionnement en huile de palme", le ministre italien de l'environnement a tenu à répondre à son homologue.

Publicité

Grave attaque

Publicité
C'est sur son compte Twitter qu'il l'a fait, en écrivant : "Déconcertante Ségolène Royal, laissez tranquilles les produits italiens". Pire, Michele Anzaldi, député du parti démocrate et membre de la commission des affaires agricoles, a qualifié les propos de Ségolène Royal de "grave attaque", et a carrément demandé... des excuses !
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité