Cette semaine, le magazine Marianne s'intéresse à la sexualité des Français selon leurs convictions politiques. Deux tendances principales se dégagent : si vous êtes à gauche, vous êtes libérés, un peu moins si vous êtes au centre..

Et si on s'intéressait à la sexualité, non pas des hommes et des femmes politiques, mais de leurs électeurs ? C'est la question que se pose cette semaine le magazine Marianne à l'occasion des élections européennes qui auront lieu ce dimanche. Dans un dossier intitulé "Les Français, la politique et le sexe", l'hebdomadaire prétend percer à jour, sondage à l'appui, les pratiques sexuelles des Français selon leurs couleurs politiques. Et globalement, "c'est l'image d'une France décontractée et homogène qui se dégage", affirme Marianne.

Publicité
Dans le détail, le magazine nous apprend par exemple que les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, le leader du Parti de gauche, sont ceux qui ont eu le plus grand nombre de partenaires au cours de leur vie : 11,4 en moyenne. A l'inverse, ceux qui votent pour François Bayrou n'ont couché qu'avec 7,7 personnes. Si vous mettrez dimanche un bulletin Marine Le Pen dans l'urne, il y a aussi de fortes chances que votre vie sexuelle soit florissante : 32% des électeurs du Front National font ainsi l'amour deux fois ou plus par semaine. Chez les partisans de François Hollande et Jean-Luc Mélenchon, ce chiffre tombe à 27% et seulement 25% pour les électeurs de François Bayrou et Nicolas Sarkozy.
Publicité

Les électeurs de Mélenchon sont coquins, ceux de Bayrou sont chastes

Une tendance se dégage de cette étude : les partisans de Mélenchon semblent être ceux qui sont les libérés sexuellement. En effet, les électeurs du Parti de gauche...

Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :