Las Vegas - La compagne de Stephen Paddock, le retraité ayant tué 58 personnes à la sortie d'un concert de country ce 1er octobre, s'exprime enfin. Elle se dit dévastée et raconte ce qui s'est passé avant que l'homme passe à l'acte.

Ce 1er octobre a eu lieu une fusillade des plus dévastatrices de l'histoire à Las Vegas. Stephen Paddock, un retraité comptable a tiré plusieurs coups de feu lors d'un festival de musique country, faisant 58 morts et 515 blessés. L'attaque terroriste a été reconnue par Daesh quelque temps après. L'assaillant s'est donné la mort juste après avoir agi.

Mariou Danley, 62 ans, le décrit comme "doux, aimant, gentils", et n'a vu aucun signe de radicalisation ou de comportements suspects. Sa compagne est arrivée à Los Angeles le 3 octobre pour être entendue des enquêteurs. Elle revenait des Philippines, dont elle est originaire, et c'est Stephen Paddock qui lui avait "trouvé un billet pas cher", ajoute-t-elle à sa déclaration lue par son avocat Matthiew Lombard, ce mercredi à Los Angeles. Comment un homme qu'elle décrit comme aimant et attentionné a-t-il pu tirer sur tant d'innocents venus passer un bon moment de sa chambre d'hôtel ?

Publicité

Un attentat visiblement planifié

Publicité
Mariou Danley se dit dévastée, mais recolle petit à petit les pièces du puzzle. "Il y a un peu plus de deux semaines, Stephen m'a dit qu'il avait trouvé un billet à bas prix pour les Philippines et qu'il voulait que je fasse un voyage là-bas pour voir ma famille. Comme tous les Philippins qui vivent à l'étranger, j'étais heureuse à l'idée de rentrer chez moi, voir ma famille et mes amis", explique-t-elle. Mais ce n'est pas du tout. Comme s'il avait planifié son coup, il lui a également transféré...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité