Le maire de Grand Failly, a décidé, pour dénoncer les baisses de dotations de l'Etat, de raccourcir le portrait d'Emmanuel Macron..

En voilà une drôle de manière de contester ! Le maire de Grand Failly semble avoir beaucoup d'imagination, et son acte semble très symbolique. En effet, afin de dénoncer les baisses de dotations de l'Etat, Jean-François Damien, a décidé tout simplement de couper le portrait officiel d'Emmanuel Macron...

Publicité
Pas de panique, le maire de cette ville de Meurthe-et-Moselle n'a pas pris ses ciseaux et coupé en mille morceaux ce portrait, il a tout simplement masqué le bas de la photo officielle qui était déjà trop grande pour les nombreux cadres des mairies... Jean-François Damien confiait à France Bleu : "Notre taxe d'habitation représente 13.000 euros. C'est une somme importante pour une petite commune comme la notre. Quand on a pas d'argent, on ne programme pas de travaux. Alors ce sont des bâtiments communaux qui se dégradent, une voirie que l'on entretient plus. C'est pour le bien-être des habitants." Il ajoutait auprès de RMC : "A part me plaindre auprès de mes habitants ou du sénateur de ma circonscription, je n'ai pas, à mon niveau, de moyens de réagir. Alors j'ai symboliquement utilisé la photo officielle du président. Il m'a supprimé un tiers de subventions, donc j'ai supprimé un tiers de sa photo. Attention, je ne l'ai pas découpée! J'ai juste placé un bandeau en papier A3 entre la vitre et le portrait."
Publicité

Retour de bâton

Et l'initiative de Jean-François Damien n'a pas été appréciée du tout dans les instances supérieures : "Le sous-préfet n'était...

Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité