Un policier membre de la compagnie de garde de l'Élysée s'est suicidé cette semaine, selon les informations de Closer.

Un policier travaillant au sein de la compagnie de garde de l'Élysée, s'est suicidé, cette semaine, avec son arme de service, selon les informations de Closer. Il avait 38 ans, était père de deux filles. Cet homme filtrait les accès par la voie publique autour de l'Élysée. L'information a été confirmée à Closer par des syndicats de police.

Publicité

Sur le site officiel du ministère de l'Intérieur, on apprend que la compagnie de sécurité de la présidence de la République est mise à la disposition du commandant militaire de l'Elysée. "Les gardes assurent les honneurs et la sécurité dans les résidences présidentielles lors de visites officielles ou de déplacements présidentiels. Ils peuvent intervenir à tous moments pour protéger le président ou ses hôtes, même en grande tenue de service", peut-on également lire.

Publicité
L'hebdomadaire Le Point a révélé, ce jeudi 5 octobre, que les effectifs dédiés à la protection de l'Elysée sont appelés à être renforcés : "En plus des 77 policiers du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR), 50 personnes de la préfecture de police (PP) le protégeront, 50 personnes de la préfecture le protègeront, à raison de trois fonctionnaires par mission. Objectif : éviter des loupés"', écrit Le Point.
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité