En Angleterre pour la promo de son livre, qui paraîtra mardi chez nos voisins britanniques, Valérie Trierweiler s'offre la couverture du prestigieux Times Magazine, à qui elle a accordé une interview exclusive. Et ses confidences passionnent déjà les Anglais !

Son histoire passionne déjà les Anglais ! Valérie Trierweiler, actuellement en Grande-Bretagne pour la promotion de son livre, Merci pour ce moment, dont la sortie dans les librairies britanniques est prévue mardi prochain, a accordé une interview au Times Magazine. L'ex-compagne de François Hollande fait donc la une du célèbre titre britannique, pour lequel elle pose telle une vraie star de cinéma. Mais ce qui intéresse surtout nos voisins d'outre-Manche, friands de scandales en tout genre, ce sont les confidences que Valérie Trierweiler distille sur sa relation avec le chef de l'Etat.

Publicité

"Tout ce que je dis, c'est qu'il m'a séduite et apparemment je n'étais pas seule"

Elle revient ainsi sur sa rencontre avec François Hollande, un vrai coup de foudre, mais qui lui laisse un goût d'amertume. "Tout ce que je dis, c'est qu'il m'a séduite et apparemment je n'étais pas seule" lance-t-elle, une référence directe à Julie Gayet. Valérie Trierweiler évoque aussi le jour où tout a basculé, celui où la liaison du président avec l'actrice française a été révélée au grand jour. "A ce moment-là, je suis toujours amoureuse de lui et je n’imagine pas le quitter. J’ai essayé de comprendre, et après il y a eu le choc. La colère est venue plus tard". Une colère qui a pris la forme d'un livre en février dernier. "J’ai laissé mes larmes guider l’écriture. J’ai commencé par les scènes qui ont été les plus douloureuses pour moi" explique Valérie Trierweiler, qui n'hésite pas à interroger le journaliste. "Etes-vous marié? Est-ce que vous imaginez votre femme dans les bras d’un autre homme ?" lance-t-elle ainsi au journaliste. "Essayez d’imaginer".

Les Anglais déjà conquis

Publicité
Véritable succès en France malgré son parfum de scandale (plus de 600 000 exemplaires), Merci pour ce moment doit être traduit dans douze langues. Valérie Trierweiler peut ainsi se féliciter d'avoir réussi son coup. Elle confie d'ailleurs au Times qu'il était important pour elle que son récit devienne un best-seller, "mais pas pour des raisons financières" assure-t-elle. "Tous ceux qui le lisent, comprennent ce que j'ai vécu et qui je suis". Les Anglais semblent en tout cas déjà conquis. Thank you for this moment: a story of love, power and betrayal ("Merci pour ce moment : une histoire d'amour, de pouvoir et de trahison") compte déjà plus de 10 000 pré-commandes sur internet, avant même sa sortie en librairie. Après le Royaume-Unis, Valérie Trierweiler se rendra en Italie, et poursuivra sa tournée promotionnelle aux quatre coins de l'Europe.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :