La sortie de Woody Allen au sujet de l’affaire Weinstein, révélée par son fils, a suscité un léger malaise outre-Atlantique.

Woody Allen a créé un malaise en montrant une réaction mitigée à l’encontre du producteur Harvey Weinstein, accusé de toutes parts de harcèlement sexuel et de viol. 

Le réalisateur, qui vient de tourner avec la chanteuse Selena Gomez, a regretté l’ampleur prise par cette sordide histoire et, s’il a eu une pensée pour les victimes du producteur, a également tenu à montrer une forme de soutien au paria d’Hollywood. 

" Toute l’affaire Harvey Weinstein est très triste pour tout le monde " a déclaré Woody Allen dans une entrevue accordée à la BBC. " C’est tragique pour les pauvres femmes qui se sont retrouvées impliquées, et triste pour Harvey, dont la vie est tellement bouleversée " a-t-il poursuivi. 

Publicité

Cette réaction de Woody Allen n’a pas manqué d’être abondamment commentée. D’une part, le réalisateur a lui aussi fait face à des accusations d’agressions sexuelles sur sa fille Dylan Farrow dans les années 90, alors que la fillette n’était âgée que de sept ans. Sa réputation a par ailleurs beaucoup souffert après l’annonce de sa romance avec la fille adoptive de sa femme Mia Farrow. 

Publicité
L’affaire Harvey Weinstein a de plus été révélée par le fils de Woody Allen,  Ronan Farrow. Ce dernier n’a cependant plus de contact avec son père depuis de nombreuses années, et ne manque jamais de dénoncer le silence qu’a eu Hollywood à l’encontre de son père. 

L’affaire Weinstein n’a manifestement rien arrangé aux...

Lire la suite sur Public

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :