Qui pourrait donc en vouloir à Yannick Noah ? Défenseur des grandes causes, personnalité préférée des Français depuis déjà plusieurs années... on conçoit difficilement qu'il puisse être détesté au point d'être l'objet de menaces. Et pourtant, c'est bien le cas. 

Vendredi soir, juste avant d'entrer sur scène pour un concert à Roanne, dans la Loire, il découvre des insultes à caractère raciste et des menaces de mort inscrites sur une table à l'entrée de la salle, rapporte LeParisien.fr. Les inscriptions s'accompagnaient également de croix gammées. 

Publicité

Les insultes et les menaces étaient directement dirigées vers Yannick Noah, ainsi que vers l'humoriste Jamel Debbouze. Indigné, le chanteur a tenu à aller lui-même porter plainte avant son concert. 

Publicité
Ces insultes signées du pseudonyme "Phineas" ne sont pas une première dans la ville, qui en a découvert de la même trempe néo-nazie à plusieurs reprises. Quant au pseudonyme Phinéas, Le Parisien raconte qu'il s'agit du même pseudonyme employé en 2004 pour revendiquer une agression raciste et la profanation d'un cimetière juif à Lyon.

© PR Photos

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité