Un français sur quatre estime que les hommes sont prioritaires, en période de crise, pour trouver un emploi.

Selon une étude de l'Insee publiée aujourd'hui, l'égalité au travail ne vaut pas en période de crise.

Publicité

En effet, 50 % des 50 – 75 ans estiment que les femmes ne doivent pas être prioritaires sur les hommes pour trouver un emploi, rapporte L'express.fr.

L'étude révèle que "les plus anciens restent certainement influencés par leur vécu" et sont donc moins enclins à rejeter certains clichés sur le travail des femmes. Pour 63% des personnes interrogées, surtout chez les plus âgés : une femme doit avoir fondé une famille pour être épanouie.

Publicité
Déjà, le dernier rapport de la Halde montrait  l'inquiétante augmentation du nombre de plaintes déposées par des femmes ayant subit une différence de traitement concernant la rémunération ou l'évolution de carrière.