Toxicomanie mortelle mais politiquement correcte car pourvoyeuse d'impôts et de maintien de l'emploi. Sexuellement, l'ébriété consciencieusement limitée aux normes sociales, permet encore aux timides et aux minables de faire illusion, mais au stade de l'ivresse quotidienne l'impuissance achève de piller les ruines du couple définitivement.

Les femmes boivent chez elles

De plus en plus associé au tabagisme, l'alcoolisme domestique féminin équivaut à une toxicomanie majeure : l'alcool est bu en début d'après-midi, en quantité, pour obtenir un seuil brutal d'inconscience. L'ébriété ne doit pas durer plus de trois heures, pour être indécelable à l'heure du repas familial...

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25