Dans la production audiovisuelle pornographique aussi bien que dans le sport d'équipe, atteste du caractère non-lucratif de l'exercice ; par rapport aux productions industrielles, les "vidéos amateurs" gagnent en sincérité ce qu'elles perdent en exhibition des laideurs domestiques.

"Comédiens" de porno

La "magie" des tournages fait rêver. Les acteurs, même occasionnels, se targuent d'être des "comédiens", mais leur rémunération doit les assimiler au statut de prostitués et les producteurs à celui de proxénètes.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25