Si la fatigue est une fonction naturelle de l'organisme, qu'elle défend contre le surmenage, l'asthénie trahit un dépassement de ces limites et s'accompagne de nombreux signes de souffrance aussi bien physique que morale. Sexuellement, cet état d'épuisement déprime le plaisir et décourage tout désir de dialogue.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25