Vulgairement, faire l'amour. S'embrasser. A cet égard, le baiser à l'Occidentale, bouche contre bouche, n'est pas un acte universel. Il s'est progressivement imposé, grâce au cinéma américain, à des sociétés qui n'envisageaient pas auparavant de devoir transgresser la répulsion naturelle pour la salive d'autrui pour témoigner son amour... Cette indulgence est bien fragile : les couples qui ne s'aiment plus peuvent continuer à forniquer, mais ne s'embrassent plus.

L'amour face à face

L'histoire du baiser est liée à la préhistoire des positions du coït. Sur 40 000 ans d'humanité, le face à face est une mode récente qui ne date que de l'époque des... missionnaires, dont l'illustre position prédestinait les visages à se rapprocher et les bouches à se coller.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25