Espace clos où se déroulaient en musique des rites de séduction et de rencontre. Dans le milieu rural ou ouvrier, qui n'avait ni voyages, ni cérémonies, ni duels, ni jardins à la française, ni la chasse, ni le théâtre, ni les concerts pour s'exhiber, la danse était une fête des corps incontournable.

Boîte

L'électronique et la fumée, les décibels et l'alcool ne renient pas la tradition, mais si la mode rend libre de danser "tout seul", ne risque-t-elle pas de transformer ces "boîtes de nuit" en salles des pas perdus ?

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25