Mot à mot, ce "cinéma bleu" a désigné aux Etats-Unis les films pornographiques, avant de conquérir leur label "X", comme partout au monde.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25