Si le verbe renvoie à l'idée de cajoler, de bercer, de faire preuve de tendresse, d'embrasser avec douceur, le substantif "câlin" devient dans l'expression "faire un câlin" l'équivalent de faire l'amour.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25