La perte totale ou quasi-complète de ses cheveux marque chez un homme d'âge mûr l'atteinte d'une certaine plénitude de sa virilité. Signe de masculinité triomphante, puisqu'il s'agit bien en effet, pour l'essentiel, d'une hypersensibilité du cuir chevelu aux androgènes : les chauves ont tort d'en faire un complexe.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25