Traduit la relation de proximité, de familiarité de "chambrée". Son usage dans les armées s'est éteint mais reste encore courant s'agissant des milieux scolaires, vivant en internat. De manière plus générale, les adolescents entre eux et leur entourage familial désignent cette cordialité fraternelle en termes de "copain" et "copine". Nul n'est dupe cependant du sens explicitement sexuel que les jeunes leur attribuent aujourd'hui, surtout lorsqu'il sont dits "petits"...

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25