Les circonstances qui président au choix du partenaire «définitif" , auquel on s'unit par les liens officiels du mariage, ne sont pas toutes liées au hasard des coups de foudre. Même si l'on écarte les traditions des unions préméditées par les familles, les futurs époux font jouer plus ou moins consciemment des modèles parentaux aussi bien que contre-parentaux - dans les mariages mixtes inter-raciaux par exemple - qui n'ont rien à voir avec les effusions sentimentales affichées.

Mariage d'amour

Emblème du libre choix romantique, l'union conjugale basée sur le sentiment amoureux n'en garantit pas cependant la pérennité s'il n'est pas renforcé par des affinités d'ordre intellectuel et une proximité socio-économique des deux familles.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25