Allégorie populaire pour désigner l'extase de l'orgasme ; atteindre ce "ciel invisible" comme on le nommait au XVIIIe siècle lorsque, les yeux fermés, les amants "sont aux anges"...

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25