Rangée de poils implantés sur le bord libre des paupières, existant chez l'homme et le singe. La femme en exagère l'apparence depuis les temps les plus reculés de l'histoire de la coquetterie. Les belles romaines se fardent à l'antimoine, noircissent le pourtour des yeux, teignent les cils à la sépia et en allongent l'arc, et les femmes d'orient bistrent les paupières au bleu du koheul... prémices du mascara, de l'eye-liner et du blush d'aujourd'hui.

Sourcils et Faux-cils

Le maquillage des yeux est bien plus savant, bien plus richement codé par la mode que celui de la bouche, pour flatter la part d'elle-même qu'une femme veut rendre publique : à l'infinie variété des teintes et des matières s'ajoutent autant de gestes d'embellissement, de l'épilation de sourcils au collage de faux-cils...

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25