Quolibet que doit essuyer le mari trompé, dont l'usage est attesté dès le XIVe siècle, diminutif du nom de l'oiseau, le coucou, qui est réputé pour ses fugues hors du nid...La connotation de niaiserie est accentuée en y ajoutant la métaphore ironique des "cornes", qui vient de leur emploi injurieux déjà connu des grecs et des romains.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25