Apparenté au persan kun et au latin cunnus le mot désigne le sexe féminin dans un contexte satirique. L'évolution récente vers une note injurieuse n'a pas désarmé l'usage érotique de l'expression initiale et de ses nombreux dérivés.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25