Emprunté à l'anglais condom depuis le début du XVIIIe siècle pour désigner le préservatif masculin. L'idée communément admise selon laquelle l'objet porterait le nom de son inventeur n'est pas fondée sur des traces historiques, et ne sert qu'à sa légende.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25