Vocalise brutale et vigoureuse, témoin incontrôlable de la force des émotions qui submergent la conscience. Aboutissement vital, limite extrême du lâcher-prise vers où convergent toutes les tensions érogènes, qu'elles naissent dans la douleur ou la volupté, le cri est pour quelques secondes à peine l'instant suprême de l'érotisme, offrant dans le déchirement de l'orgasme l'unique chance de se dépasser.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25