Accessoire de contraception locale féminine dont la première description date de 1882 : disque de latex, bombé en coupole et maintenu sur un cercle plus rigide, qui permet l'insertion dans le fond du vagin et l'obturation du col. A l'action de barrière mécanique il est conseillé d'ajouter un spermicide ce qui rend la méthode encore plus contraignante et démodée face aux autres méthodes de contraception.

Diaphragme vaginal

Malformation congénitale touchant 1 femme sur 80 000 environ : il s'agit d'une cloison qui barre en travers la cavité vaginale. Neuf fois sur dix l'obstacle est incomplet et n'est pas une cause de stérilité, mais de dyspareunie imputée à tort à un hymen trop robuste.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25