L'excitation érogène, vécue ou imaginée, déclenche des sécrétions issues des glandes urétrales, destinées à faciliter ultérieurement le passage du sperme. Cette "lubrification" apparaît à l'orifice du gland sous forme d'un liquide transparent et visqueux, dont l'abondance est très variable, mais des novices peuvent la confondre avec l'éjaculation... et perdre leur érection.

Prophylaxie

"Lavant" le canal de l'urètre sur son passage, cette sécrétion n'est pas toujours inoffensive : elle peut recueillir des spermatozoïdes datant d'une éjaculation toute récente, ou des virus, justifiant les recommandations concernant l'usage du préservatif dès le début du coït.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25