Signale le caractère instable et inachevé de l'accès à l'orgasme féminin. Le plus souvent s'applique à la quête de la satiété orgastique lors du coït, alors que la masturbation y concourt déjà.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25