Le troc de partenaires sexuels - le pluriel commence ici à quatre - prolonge les expériences d'open mariage, littéralement de mariage ouvert, de group sex des swingers des années 1960 aux Etats-Unis. A l'arrière-plan d'une volonté affichée de faire fi de la jalousie et des contraintes de la monogamie, se profile l'espérance d'une vie sexuelle plus enjouée, antidote, pour de nombreux candidats, à la morosité ou à l'ennui.

Génération Sida

Piètre réplique tarifée de l'orgie classique, l'échangisme en "boite" a subi la vague répressive des menaces de contamination, créant un climat de défiance impropre aux bacchanales.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25