Hypertrophie de l'amour propre, qui entrave le don de soi, mais sans lequel il n'y aurait cependant aucune communication érogène, puisque c'est à soi-même égoïstement qu'il faut penser pour être excité.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25