Parties ou totalité de plantes destinées à l'aromatisation de la nourriture. Le puissant assaisonnement de certains mets prodiguerait un effet aphrodisiaque. Cette réputation trouve un début de justification dans l'étude moderne du goût. En bouche, la brûlure piquante stimulerait la production d'hormones cérébrales ( appelées "endorphines") en créant un état d'alerte sensorielle, d'excitation ludique.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25