Manière de poétiser les toisons naturelles, de la moustache au mollet, des sourcils au pubis. Art éphémère, tributaire des fluctuations de la mode, précurseur de tous les autres marquages identitaires des corps.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25