Repris du grec pour désigner "le gardien de la couche" : il s'agit d'un homme châtré, voué classiquement au gardiennage des femmes des harems orientaux. Très efféminés et impuissants, si l'extirpation des testicules a eu lieu avant la puberté. Les "castrats" mutilés après elle conservent des caractères viriles mais d'usage inconstant et incertain.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25