Mutilation sexuelle féminine qui consiste, selon les ethnies, soit à sectionner totalement le corps du clitoris, soit à limiter l'action rituelle à une incision sans amputation. Analogue de la circoncision, le geste n'a pas plus d'incidence sur la physiologie génitale et la fertilité.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25