Auteur d'un vice masculin propre à la fréquentation des foules urbaines, et qui consiste à s'appuyer ostensiblement sur une voisine de rame de métro bondée, pour en tirer quelques subsides érectiles. Version contemporaine des "piqueurs" du siècle des Lumières, qui donnaient des coups d'aiguilles dans les fesses des promeneuses apeurées ?

Danser

Les frictions intentionnelles des danseurs qui se collent l'un à l'autre pour s'exciter peuvent aboutir à l'orgasme, mais ternissent aussi l'image d'un "cavalier" dont l'érection n'est pas convaincante.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25