Accessoires vestimentaires d'usage domestique, médical ou sportif, les gants féminins partagent cependant pour les initiés les mêmes prérogatives exceptionnellement érogènes que les cuissardes. En termes de matières le latex, le crin et le cuir ont leurs adeptes ; les styles varient de la mitaine au gant vénitien (qui monte au-dessus du coude) ; les empaumures cloutées sont l'apanage des dominatrices. Un strip-tease sans l'art de se déganter est aussi fade qu'un régime sans sel.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25