L'égratignure est à l'art érogène ce que la gravure est aux arts plastiques, la fleur du toucher, l'épure de la caresse, un concentré de corps à corps.

Suçon

Dans la série des marquages "anthropophagiques" de l'amour, la succion énergique de la peau laisse une ecchymose violacée que les adolescents aiment exhiber : rappel des effets identitaires du tatouage.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25