Double sentiment, d'assujettissement humiliant et de pudeur offensée, autrement dit, la honte de soi rend pathétique la hantise d'être vexé par autrui. Dans le couple la honte prend souvent le désir en otage, dès que la décence se trouve menacée, ou que des propositions jugées inacceptables prennent l'allure d'une injure.

Hostilité

Le non respect de ce veto est vécu comme une offense inadmissible, et sera un des motifs les plus secrets, les plus efficaces d'une rupture.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25