Substances chimiques, testostérone et estrogènes par exemple, véritables "messagers" de l'information biologique, sécrétées par des organes particuliers dits "glandulaires" et déversées dans le sang qui les transporte jusqu'à leur cible.

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25