Se dit, chez l'adolescent ou l'adulte, d'un état d'inachèvement pathologique des mécanismes physiques et mentaux de la puberté.

Perversion

Je propose le terme de "lanéphilie" - issu du latin laneus, "la laine" - pour désigner une pratique sexuelle masculine basée sur les simulacres d'emmaillottements - les langes d'autrefois étant en laine - de toilette de "bébé", de tétées, de fessées, de babillages, de changement de couches souillées, de talcage...

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25