Classiquement, c'était le mollet. Aujourd'hui, l'étalage désinvolte des genoux et des cuisses, le port du pantalon pour les filles, montrent le membre en totalité, de la fesse au pied. Insigne de cette féminité moderne, le "croisement des jambes" est la posture d'affirmation décente de soi par excellence, mais aussi à la base de jeux de séduction que la mode vestimentaire enjolive.

Les collants

Sous-vêtement fait d'une seule pièce couvrant comme une seconde peau le ventre et les jambes jusqu'aux pieds.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25