Pièces de sous-vêtements masculins, dont les "tricots de peau" et les débardeurs sont dans l'imagerie populaire des vestiges cinématographiques, imprégnés de sueur et de misère ouvrière. Supplantées désormais par la mode anglo-saxonne des Tee-shirts, et des shorts.

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 09 Septembre 2010 : 15h25